AccueilActualitésTinder, Lovoo, Happn, etc les applis de rencontre ont la côte depuis...

Tinder, Lovoo, Happn, etc les applis de rencontre ont la côte depuis le confinement

Depuis la mise en place des restrictions de sortie liées à la crise sanitaire les applications de rencontres enregistrent des fréquences d’utilisation exponentielles en France et partout sur le globe.

Dorénavant les bars sont fermés et on ne peut plus compter sur les rencontres du samedi soir. Cette situation a contraint de nombreuses personnes à chercher l’âme sœur depuis leur smartphones. C’est donc une réelle opportunité pour les application de dating comme le français Once qui enregistre une enregistre une hausse de téléchargement de 30% depuis le milieu du mois de mars. Cette croissance touche l’ensemble des acteurs. Le leader du marché Tinder à enregistrer plus de 3 milliard de « swipe » lors de la nuit du 29 mars. Ce records s’explique par le fait que plus de la moitié de la population soit contrainte de rester chez elle.

L’augmentation d’usagers a modifié les habitudes d’utilisation des millions d’utilisateurs déjà inscris. Certaines fonctionnalités orientés vers les « plans d’un soir » sont dorénavant le lieu de longs échanges dont certains sont très romantiques. Ce changement se remarque aussi dans les chiffres. Là encore, Tinder constate une augmentation de 23 % des échanges entres utilisateurs.

S’amuser, passer le temps et se sentir toujours connecté

Pour de nombreux usagers ces applications permettent de faire connaissance avec de nouvelles personnes rapidement. Sachant que pour le moment les possibilités et les habitudes de sorties sont assez compromises. Pour d’autres c’est un moyen de passer le temps quand ils ont moins de travail, et de s’amuser. Peut importe la raison le dating procure un fort sentiment de connexion aux autres à tels point que certains ont l’impression de ne faire que ça.

Malgré la pandémie de Covid-19 il n’est pas rare qu’après un premier contact sur une application de rencontre un usager propose à son date une sortie. Cette tentation est encore plus élevée chez les jeune qui retournent chez leurs parents. L’envie de passer une nuit à s’amuser loin du cocon familial est assez présente. Tout en gardant à l’esprit que ce pourrait être une bonne soirée. Mais avec le risque de rentrer en ayant contracter le coronavirus.

Nouvelles méthodes de drague

vidéo dating, rencontre vidéo

Depuis ce confinement on découvre de nouvelles techniques de drague notamment le premier rendez-vous en vidéoconférence. Selon un sondage réalisé chez Happn près de la moitié de ces utilisateurs ( 54%) seraient prêts à une première rencontre derrière un écran. Les plus jeunes sont très à l’aise avec le concept. Toujours selon Happn un tiers de ces utilisateurs seraient prêts à échanger des vidéos osées avec leurs crush.

Bien que ces applications procure un sentiment de rapprochement immédiats bon nombre d’utilisateurs ce sentent assez seuls. On remarque que sur de nombreux échange la discussion reste centrée sur l’après confinement et ne vas pas plus loin. Reste à voir si après la crise toutes ces personnes seront toujours inscrites sur des applications de dating ou si elle les supprimeront tout simplement.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

- Publicité -

Les derniers articles