AccueilGuide D'AchatComment bien choisir sa mémoire vive ( RAM) ?

Comment bien choisir sa mémoire vive ( RAM) ?

Aujourd’hui la majorité des ordinateurs portables neufs qui sont vendus intègrent 8Go de mémoire vive. Tandis que les PC de bureau profitent déjà de 16Go qui tends à être la nouvelle norme. Bien que cette capacité de mémoire vive soit relativement confortable elle n’est pas toujours nécessaire. Evidemment ajouter de la mémoire vite est un très bonne option quand les performances globales sont ralenties à cause du manque de mémoire.

PC lent et qui rame

Lorsqu’un PC est un peu lent on pense tout de suite qu’il manque de RAM. C’est souvent le cas et on peut s’en apercevoir assez simplement en allant de le gestionnaire de taches Windows dans l’onglet performances, sachez que le moniteur de ressources fournit davantage d’informations. Si vous êtes sur MAC, il faut se rendre dans le moniteur d’activités et se rendre dans l’onglet processeur et mémoire.

Lire aussi : Comment choisir son PC portable pour voyager ?

On peut observer l’historique de l’activité du processeur. Si vous n’utilisez aucune ressource l’activité doit se situer autour de 1 à 5% voir 10% pour un processeur peu puissant ou un peu âgé. Si le processeur consomme plus de 20% cela suppose qu’une application ou un processus déficient est à l’origine des ralentissements.

Revenons sur l’utilisation de la mémoire vive. Avec Windows lorsque la barre horizontale violète n’est pas atteinte il reste encore de l’espace. La quantité de mémoire vive disponible est renseignée en Go. Sous Mac Os X un diagramme circulaire renseigne sur l’utilisation de la mémoire, tant qu’il y a du vert tout est bon. Sur les version les plus récentes de Os X vous pouvez tapez « purge » dans le terminal afin de rendre disponible la mémoire inactive ( en bleu) qui sera utilisable (vert).

Mémoire vivre, RAM

L’insuffisance de mémoire vive

Le manque de mémoire

Quand vous utilisez toute la mémoire vive disponible votre système va « swapper ». Il va donc utiliser une partie de votre disque dur comme mémoire vive virtuelle et faire transiter des informations entre la RAM et le disque dur qui beaucoup plus lent. On le remarque quand le disque dur est beaucoup plus bruyant ou lorsque ces led d’activités clignote plus qu’elle ne devraient. On note aussi un net ralentissement dans des taches simples tels que l’ouverture d’un dossier, déplacement de fenêtre scroll, etc.

Si vous utilisez un SDD les effets se feront moins ressentir grâce à leurs meilleurs performances qu’un disque dur et leur quasi absence de bruit. Dans tous les cas quand le système est en difficulté n’hésitez pas à analyser l’ensemble de l’activité de le gestionnaire de tâches ou le moniteur d’activités.

Analyser la mémoire

Avec un MAC, vous pouvez observer directement la mémoire installée dans l’appareil via le menu pomme. Pour cela cliquez sur « Plus d’infos » et allez dans la section mémoire. Os X renseigne explicitement sur le nombre d’emplacement de mémoire disponibles. Vous pourrez même vérifier si ces slots vous sont accessibles. C’est une information relativement importante. Certains macs, notamment les netbooks et ultrabooks ont la mémoire vive directement soudée sur la carte mère. Dans ce cas il n’est donc pas possible d’en ajouter. Sur OS X lorsque des emplacement sont disponibles ou que l’utilisateur peut mettre à jour la mémoire vivre, il n’y a plus qu’a acheter les modules souhaités. Des informations très détaillés sont visibles dans « Rapport système » dans la sous partie « Matériel », « Mémoire ».

Lire aussi : Sur quels sites acheter son matériel informatique ?

Sous Windows les performances et disponibilités matériels ne sont pas aussi claires que sous MacOs. Si vous souhaitez savoir quel est la capacité de la mémoire installée sur votre PC et savoir si des slots sont disponibles il faudra utiliser une application tierce. L’outil CPU-Z est très complet et gratuit. L’onglet « Memory » permet de visualiser le type et la quantité de mémoire installée. Mais aussi des paramètres avancés notamment les timing. L’onglet « SPD » renseigne sur le nombre d’emplacements disponibles sur le PC et si ils sont libres ou occupés. Il y a aussi des informations sur la marque des la RAM et la références des modules.

Explications sur les différentes informations

Les modules de mémoires s’appuient sur plusieurs caractéristiques :

La capacité :

La plupart des ordinateurs qui ont de la DDR3 intègrent des modules de 4 à 8GO qui permettent d’atteindre une capacité totale de 16 Go. Sachez que pour la gestion de plus de 4Go de Ram il est impératif d’utiliser une version 64Bits de Windows. Les modules de 8 Go sont le standard pour la DDR4 et ceux de 16Go sont presque toujours utilisables. Pour ceux-ci n’hésitez pas à vous référer à la documentation de votre PC et de votre carte mère.

Voici nos recommandations en fonction de votre usage :

Bureautique : 8 à 16 Go
Joueur Occasionnel : 8 à 16 Go
PC Gamer: 16 à 32 Go
Montage Photo, Vidéo, 3D : 32 à 64 G

Format:

Il y a des Dimm pour les ordinateurs de bureau et des So-Dimm de plus petite taille pour les PC portables.

Fréquence:

La mémoire vive se définit en fonction de sa fréquence. Vous pourrez associer une barrette de DDR4 3000 Mhz avec une autre dont la fréquence est à 3200 Mhz mais le fonctionnement global ne dépassera pas 3000 Mhz. Les fréquences les plus utilisées actuellement sont entre 2666 Mhz pour la bureautique et les gaming occasionnel et 3200 Mhz pour le PC Gaming. On remarque les processeur Ryzen bénéficient de hauts gains de performances avec de la RAM haute fréquence ( au delà de 3000 Mhz). Les barrettes de mémoire vive haut de gamme reposent sur des fréquences supérieures à 3200 Mhz. Elles sont destinées à des utilisateurs confirmés. à la recherche des meilleures performances Mais bien évidemment elles sont plus chères.

Pour ou contre le RGB:

Les barrettes de mémoire vives ont aussi été victimes de la mode liée au RGB. Cet aspect purement esthétique n’impacte pas les performances

mémoire vive ram led

Les différents standards :

Le standard DDR4 est le plus couramment utilisé. Il succède à la DDR3 qui remplaçait la DDR2. Dorénavant ce standard est complètement obsolète. Il n y a donc aucun intérêt à mettre à jour un ordinateur munit de DDR2. Les différentes normes sont incompatibles entre elles.

Tensions :

Il existe deux versions de la DDR3 : la version standard et la DDR3L. Celle-ci repose sur une tension de 1.35 volt au lieu de 1.5volt. On la retrouve sur certaines configurations portable, les serveurs ainsi que ordinateurs de bureau. Sa principal utilité est la réduction de la consommation. La DDR4 consomme moins d’énergie et utilité une tension de 1.2 volt.

Timings :

Cette métrique permet de mesurer les latences sous forme de cycles. À même fréquence plus les timings sont faibles et plus la mémoire vite délivre de bonne performances. Mais sachez que à fréquence équivalente les écarts sont de l’ordre de petits pourcentages entre les meilleurs et les moins bon timing. Concrètement les meilleurs timings contribuent à augmenter les prix.

Ram à l’unité ou par paires :

Les contrôleurs mémoire fonctionnent en double canal et sont un peu plus performants que ceux disposant de deux modules similaires. Il est recommandé d’utiliser deux barrettes de mémoire plutôt qu’une à puissance égale. Exemple deux fois 8 Go plutôt qu’une seule barrette de 16Go .

Sur le matériel haut de gamme chez AMD ( TRX4) et Intel ( socket 2066) les barrettes utilisent le mode quad channel. Dans ce cas il est recommandé d’utiliser les barrettes par quatre.

NEWSLETTER

Recevrez une fois par mois, nos contenus, nos inspirations et nos bonnes idées !

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Les derniers articles