8chan, le forum suprématiste blanc et controversé tente un retour sous le nom 8kun

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

8chan, le forum d’imageboard anonyme connu pour relayer des contenus suprématistes et extrémistes est de retour. Sa « déconnexion » était nécessaire suite à la fusillade survenue dans la ville d’El Paso en août.

8chan – rebaptisé 8kun – est en ligne depuis le samedi 2 novembre 2019. Après sa fermeture, le propriétaire du site Jim Watkins avait promis plus de sécurité, mais le site a-t-il vraiment changé ? A peine en ligne, il héberge déjà de nouveaux messages à caractère haineux et raciste.

Le site 8chan n’est plus à présenter. Connu pour faire la promotion du suprématisme blanc, le forum abrite les messages haineux et extrémistes de nombreux anonymes. Il permet certaines dérives, comme les messages pédophiles et les appels au meurtre. Certains messages postés sur le site ont précédé plusieurs fusillades de masse. Cette année, plusieurs hommes – dont Brenton Tarrant, John Timothy Earnest ou Patrick Wood Crusius – ont annoncé leurs intentions de perpétrer un massacre sur 8chan avant leur passage à l’acte.

Pendant les attentats de Christchurch, le tireur d’origine néo-zélandaise Brenton Tarrant diffuse son acte sur Facebook. Plus de 200 personnes suivent en direct la diffusion de la tuerie dans les deux mosquées de la ville de Christchurch, avant que les modérateurs du réseau social n’arrêtent la diffusion de la vidéo. Sur 8chan, où le tireur avait annoncé son « attaque contre les envahisseurs », la diffusion en direct continuait. Un lien permettait aux channers de suivre les images macabres en direct.

A l’époque où 8chan fut « déconnecté », Maria Sirbu, la dirigeante de Voxility (fournisseur d’hébergement Web qui gérait les serveurs du site au moment des faits) avait déclaré : « Nous avons pris l’engagement clair de faire d’Internet un lieu plus sûr pour tous et nous continuerons de supprimer toute l’infrastructure de tout partie considérée comme facilitant les fusillades en masse et les discours de haine extrême aux conséquences intolérables. »

Jim Watkins a comparu à huit clos devant le Comité de la sécurité intérieure de la Chambre des représentants. Il a défendu 8kun comme étant un symbole de la liberté d’expression. Pour lui, on y retrouve un « mélange de discussions chaotiques » et un « forum de discussion unique ».

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi