Qui est Jim Watkins, le propriétaire de 8Chan devenu 8Kun ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Vétérans de l’armée américaine et pionnier des sites pornographiques, Jim Watkins – aujourd’hui âgé de 55 ans – se présente comme un entrepreneur en série. Il est à la tête de deux plate-formes sociales influentes sur le Web : 2channel et 8Chan (récemment rebaptisé 8Kun).

Watkins a grandi dans une petite ferme familiale à Mukilteo, dans le comté de Snohomish. Sa mère travaillait pour le constructeur aéronautique Boeing et son père pour la compagnie de téléphone locale. Il a un frère et plusieurs demi-frères frères et sœurs. Sa sœur aînée, Karen Sansaver, gère les comptes de sa société NT Tech depuis 2001.

Watkins dit avoir rejoint l’armée américaine l’année de ses 18 ans. Il a d’abord exercé comme mécanicien sur des hélicoptères, puis comme recruteur. C’est en 1987 que son aventure numérique débute, lorsque l’armée l’envoie étudier l’informatique dans une école en Virginie. Au retour de cette formation, il cofonde un site pornographique nommé « The Asian Bikini Bar » tout en restant dans l’armée. Il crée sa société qu’il baptise NT Technology Inc.

NT Technology Inc entre dans l’industrie du porno par la petite porte et réalise des bénéfices grâce à la publicité. Cela permet à Watkins d’agrandir ses activités à l’hébergement Web.

Lors d’une interview pour Splinter en 1996, l’un des collaborateurs de Watkins a déclaré qu’à son commencement, la société NT Technology se concentrait sur la création de contenu pornographique non censuré destiné aux utilisateurs japonais. Pour ce faire, la société exploitait une faille dans les règles de censure japonaises. Les films X étaient censurés au pays du soleil levant mais rien n’empêchait d’accéder à du contenu hébergé hors du territoire.

Finalement, Watkins quitte l’armée en 1998. Après 16 ans de service, il se concentre sur son business en ligne. Le Web est en plein essor et les dot-com attirent de nombreux investisseurs. L’entrepreneur soulignera d’ailleurs que vu le caractère de son site, l’armée était sûrement satisfaite de le voir partir.

Crise de la bulle Internet, installation aux Philippines, direction de 8Chan

Depuis 2004, Watkins vit toujours aux Philippines, où il exploite une ferme porcine à l’extérieur de la ville de Manille. Toutefois, ses activités principales restent liées au Web et à sa société NT Technology. Cette dernière exploite un panel varié de sites Internet, dont un site de nouvelles libertaires nommé « The Goldwater », et une société de livres audio nommée Audio.books.

Il prend la direction de 8Chan après que le fondateur du site, Fredrick Brennan, se déconnecte intentionnellement et demande la fermeture du site. Ces événements sont intervenus dans le contexte post-tuerie du 3 août 2019 à El Paso au Texas.

En 2014, Brennan a besoin de soutien pour maintenir l’accès à 8Chan. Le site ne cessait de dépasser les limites de bande passante autorisées et se faisait régulièrement expulser de divers fournisseurs d’accès à cause de son contenu offensif. Watkins se présente alors à lui et propose un partenariat commercial. NT Tech fournirait le nom de domaine ainsi que le matériel. Brennan devient alors responsable des logiciels et de la communauté. Il déménagera même aux Philippines pour se concentrer sur l’activité du site 8Chan.

Aujourd’hui, Brennan s’est retourné contre sa chimère. Il a déclaré il y a peu au Washington Post : « Rendez service au monde et fermez-le », en parlant de 8Chan.

8Chan, liberté d’expression et condamnation du forum

« Je n’ai pas de problème avec les suprémacistes blancs qui parlent sur 8Chan. » – Jim Watkins, propriétaire du site

Le seul discours libre que Watkins condamne est celui sur la violation des droits d’auteur, qui pourraient entraîner de lourdes amendes pour le site, en référence au Digital Millennium Copyright Act. Il insiste sur le fait qu’il ne partage pas les opinions racistes qui y sont partagées. Lors d’une interview pour Splinter, il déclarait subir des discriminations similaires à celles vécues par les Noirs américains au XXe siècle. Il affirmait également passer plusieurs journées sans voir de visage blanc.

Suite à la fusillade d’El Paso qui survient après deux autres annoncées (l’attentat de Christchurch et la fusillade de la synagogue de Poway), dont l’une filmée et transmise sur la plateforme, Watkins est définitivement sous le feu des projecteurs. Il a reçu une assignation à comparaître de la part du Congrès, parce qu’il est essentiel qu’il témoigne, de manière à savoir clairement quelles actions seront mises en place pour contrer la tendance-à savoir l’annonce et/ou la diffusion de tuerie de masses sur son réseau.

Pour le moment, le discours de Watkins a toujours été qu’il ne supprimerait pas de contenu protégé par la Constitution, même s’il est jugé haineux. 8Chan n’est pas le seul forum d’imageboard que Watkins possède. En 2000, il ajoute le tumultueux et rentable 2channel à la liste de ses clients. Le site créé par Hiroyuki Nishimura est l’ancêtre de tous les autres forums d’imageboard. Il a inspiré la création de 2chan, qui a lui-même inspiré à Poole 4chan en 2003. Ce dernier site donnera naissance à 8Kun.

Watkins est loin être le premier propriétaire de site Web à adopter cette position prônant une liberté d’expression forte. Les fondateurs de Reddit, Steve Huffman et Alexis Ohanian, ainsi que Poole de 4chan l’ont fait avant lui. Mais avec le temps, ils ont fini par reculer. Reddit interdit les discours de vengeance et de haine et Poole affirme qu’il n’avait jamais eu de liberté d’expression dans le sens absolu. Rendez-vous le 5 septembre pour connaître la position de Watkins.

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi :

porta. ante. non ut tempus eleifend vulputate, Praesent consequat. dolor suscipit