Quels sont les meilleurs logiciels 3D, gratuits ou payants ?

Sommaire
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Avec l’apparition de nouvelles techniques de conception 3D, l’offre de logiciels semble démultipliée. Comment faire son choix dans cette abondance? Que l’on soit débutant ou amateur aguerri, professionnel ou simplement curieux, notre sélection vous propose le meilleur des logiciels 3D, du gratuit au payant.

Logiciels 3D gratuits pour débutants

Source : Clara io

3D Builder

3D Builder donne la possibilité d’intégrer les créations des nombreux autres usagers pour les travailler à sa guise. Ludique : sa version Windows phone permet de scanner des objets d’après photos pour les transformer en 3D et y travailler. Parmi ses options intéressantes : compatible avec appli 3D scan de Microsoft, exports aux formats 3MF, STL, PLY, OBJ.

3D Slash

Ce logiciel parie non pas sur les fonctions habituelles mais sur un modèle cubique de départ que l’utilisateur peut modifier en usant d’outils inédits : truelle, marteau, fraiseuse, ciseau, pâte à papier ! Les débutants auront facilement le coup de main avec un peu d’exercice. Option attrayante : l’importation et la modification de modèles 3D existants, regroupés dans une base de données, ainsi que les services d’impression en ligne facilités par l’export du design créé.

BlocksCAD

Voici un logiciel pour débutants typique puisqu’il vise un public qui s’orientera ensuite vers OpenSCAD. La présentation ludique évoque LEGO avec leur allure de blocs colorés. Une fois leur association satisfaisante, on génère l’objet pour l’inspecter, le modeler et le développer. L’outil est en lien acec OpenSCAD qui sauvegarde les créations. Il existe des tutoriels Youtube.

Clara.io

Assez performant, ce logiciel inclut toutes les fonctionnalités et outils des grands et permet de créer jusqu’à des films d’animation. On peut même travailler à plusieurs sur un projet par le biais d’une scène ouverte et synchronisée à tous les collaborateurs.

Free CAD

Free CAD est un logiciel open source. Il offre une modélisation accessible aux débutants : on peut reprendre un modèle existant et le modifier librement pour en créer une nouvelle version ou quelque chose de complètement différent. Idéal pour se former.

Leopoly

Il s’agit de faire de la modélisation 3D basée sur le cloud. Facile d’utilisation, il propose pas mal d’options dans des bibliothèques de formes prédéfinies que l’on peut faire évoluer (couleurs, texte, etc.). Il existe aussi une galerie dans laquelle on peut trouver les créations d’autres usagers et se servir.

LibreCAD

Ce logiciel en open source propose les outils standards. Sa particularité est de présenter une version épurée avec un affichage 2D. La quantité de fonctionnalités disponibles est réduite en comparaison avec d’autres.L’interface s’avère donc plus accessible aux débutants. Bonus : une documentation très complète.

Morphi

Ce logiciel a été développé avec les tablettes en ligne de mire et ressemble beaucoup à une application. On peut y façonner des modèles 3D grâce à une bibliothèque et ajuster les effets décoratifs et fonctionnels. Son téléchargement est gratuit mais certains modèles et outils sont payants.

MagicaVoxel

Encore un logiciel avec un système de cubes colorés ou « voxels ». L’interface est divisée en deux parties distinctes, à droite et à gauche de la fenêtre de travail, ce qui facilite le repérage et l’utilisation globale. On peut personnaliser les palettes couleurs et textures mais d’autres options comme les motifs sont prédéfinies. Il faut un temps d’adaptation mais il se montre aussi complet que d’autres.

TinkerCAD

Ce logiciel s’adresse aux grands débutants. Il est donc intuitif et fonctionne par un jeu de constructions à base de blocs de forme prédéfinie. En ligne, il est livré avec une bibliothèque regroupant une très grande quantité de fichier disponibles. Il propose d’intéragir en direct avec des services d’impression. Simplicité est le maître mot mais le revers est de se retrouver rapidement limité.

SculptGL

SculptGL est une version sculpture de la modélisation 3D via un navigateur web. Pour mieux s’adapter à un public débutant, il ne propse que les bases. Il faut commencer par la silhouette avant d’intégrer les éléments couche après couche, comme dans la réalité d’un corps solide : silhouette, os, musculature, peau, etc. On aime son minimaliste idéal pour une familiarisation avec la sculpture 3D.

Smoothie3D

Smoothie3D s’adresse en priorité aux artistes et designers. On peut y importer des fichiers de différents formats et exporter les créations 3D pour impression. Les fonctions classiques sont proposées mais, atout important, ce logiciel permet de créer des modèles 3D à partir d’images 2D. Les modifications sont présentées sous les formes primaires (cube, sphère, etc.) et sont ajustables. 

Wing 3D

Wing 3D se démarque par un codage Erlang et un fonctionnement en subdivision couplé à une interface intuitive. L’ensemble en fait un outil accessible au plus grand nombre. On y trouve des accessoires ludiques tels que le balayage, la vue en coupe et l’export pour la mise en couleur. L’essentiel pratique est là pour les débutants et les professionnels peuvent y trouver leur compte.

Logiciels 3D payants pour débutants

Source : SketchUp Make

Moment of Inspiration (MoI)

Conçu pour les artistes, ce logiciel les accompagne à travers une interface simplifiée compatible avec les tablettes. Les outils essentiels sont là et la précision facilitée par des champs de mesures exactes. Les aspects techniques sont pris en charge par le logiciel qui libère ainsi la liberté créatrice de l’utilisateur.

SelfCAD

Solution destinée à faciliter l’ensemble du processus depuis l’élaboration jusqu’à l’impression, SelfCAD présente une interface conviviale. On peut y importer des images 2D comme base de travail et il se charge de préparer l’impression 3D grâce à des codes générés automatiquement et modifiables manuellement.

SketchUp

SketchUp est destiné à la conception architecturale. Polyvalent, il propose des outils simples qui peuvent aussi faire le bonheur des ingénieurs et des constructeurs. On peut mettre en forme 3D des idées à partir d’une présélection qui guide ensuite la modélisation pas à pas jusqu’à sa finalisation. Il résulte des avis qu’il est convivial et convient aux débutants à visée professionnelle.

Logiciels 3D gratuits pour les pros

Source : Blender

Antinomy

Ce logiciel s’amuse à séduire les designer comme les programmeurs. Créé par un ingénieur, il n’est cependant pas à la portée du premier venu à cause de son langage dédié aux spécialistes. Le process de création est intuitif et offre la possibilité de personnaliser des modèles prédéfinis.

Art of Illusion

Cet outil fonctionne en open source et ses performances lui valent une belle réputation. Il fonctionne par subdivisions et animations, propose l’élaboration de textures, de matériaux et se place en haut du podium au même titre que ses semblables payants.

eMachineShop

eMachineShop s’adresse à la modélisation d’usinage. Ce logiciel permet la modélisation et l’impression 3D de pièces déjà existantes. Fonctionnalité intéressante : il est capable d’avertir d’éventuels inconvénients et problèmes techniques.

Blender

Logiciel open source, Blender est surtout utile pour la création de films animés, d’effets visuels et autres jeux vidéos. Ses fonctions sont variées, du mapping au montage vidéo en passant par la modélisation 3D. Cela demande un investissement pour le maîtriser complètement.

Houdini Apprentice

Houdini a un fan club très étendu grâce à son approche novatrice. Il est possible de procéder à des modifications globales et importantes d’un modèle en ne changeant que quelques paramètres. On peut reprendre des créations pour initier un nouveau projet. A cela s’ajoute des options sophistiquées permettant une large créativité. Bémol : chaque création sera incompatible avec tout autre outil.

MakeHuman

MakeHuman sert à la modélisation de personnages 3D à partir d’un modèle par défaut. Il ne reste plus qu’à y ajouter toutes les caractéristiques souhaitées depuis une palette d’options. Ludique pour l‘animation  et le jeu vidéo.

Meshmixer

Meshmixer est surtout pratique en termes d’animation car il ne permet pas une création de A à Z. Sur des modèles existants, on peut jouer la modélisation, la compression, le remplissage, la réparation automatique afin de créer ses propres modèles.

BRL-CAD

Préalablement développé à des fins militaires, BRL-CAD se travaille en open source. Il se plie idéalement aux usages industriels comme architecturaux ou mécaniques. On a le choix entre des lignes de code ou l’interface graphique pour créer ses modèles.

DesignSpark

Les principales fonctions sont gratuites mais le reste est payant. Pour autant DesignSpark a d’abord été conçu pour les petits bugets. On y retrouve les classiques de la modélisation 3D avec une interface non surchargée.

nanoCAD

L’influence d’AutoCAD se retrouve ici. Ce logiciel est très simple, il propose la modélisation paramétrique et une automatisation des tâches basiques. Les outils de modélisation 3d sont nombreux et on peut personnaliser son utilisation par l’installation de plug-ins.

OpenSCAD

A manipuler avec savoir-faire car OpenSCAD permet surtout la création d’objets solides 3D. Le concepteur travaille à base d’un langage informatique pour élaborer ses créations. La géométrie y est un paramètre plus important qu’ailleurs, elle est la base pour définir la manière dont les formes sont générées, modifiées et associées.

OnShape

Un outil de modélisation très reconnu et avancé. Il fonctionne avec une plateforme cloud qui permet un travail collaboratif à partir de tous les navigateurs, d’un téléphone ou d’une tablette. OneShape se révèle facile d’utilisation malgré sa large palette de fonctionnalités. Il est par exemple possible de travailler une version initiale d’un modèle sans enregistrer ses copies ou naviguer entre ses versions modifiées.

Sculptris

Comme son nom l’indique, cet outil mise sur la sculture numérique. Créé par ZBrush, Sculptris n’est plus développé mais reste disponible au téléchargement même si certains systèmes d’exploitation peuvent ne pas être compatibles. En partant d’une sphère, on peut travailler comme le ferait un sculpteur : étirer, creuser, lisser etc., jusqu’à obtenir ce que l’on souhaite. Parfait pour les créations en jeu vidéo et pour l’animation.

Logiciels 3D payants pour les professionnels

Source: Autodesk

Destinés aux pros par leurs nombreuses options et applications, ces logiciels s’adaptent aux nombreuses branches professionnelles travaillant en 3D.

3ds Max

C’est un logiciel très prisé des concepteurs de jeux vidéo et de visualisation architecturale avec de nombreuses fonctionnalités perfectionnées pour jouer sur la lumière, les textures, l’architecture, associées à une modélisation très variée basée sur les NURBS. Il faut cependant s’atteler à une bonne période de formation.

Cinema 4D

Pour créer des effets en image et jeux vidéo, Cinema 4D est facile d’utilisation. Son interface est intuitive et propose de penser les deux côtés d’un personnage simultanément. On peut aussi intégrer des créations 3D animées à des images réelles et en exporter des aperçus pour démonstration client.

Modo

Conçu par des professionnels du visuel et du design, ce logiciel est assez facile à utiliser. Axé sur la modélisation par volume et subdivision, il permet aussi la simulation et l’animation. Il comprend beaucoup de sélections permettant de modifier à loisir un modèle. L’option d’automatisation de certaines opérations fait gagner du temps.

Mudbox

Logiciel axé sculpture destiné aux professionnels, son concept principal offre un travail couche par couche des détails, comme un travail manuel sur argile. Moins pratique de ZBrush, il dépend d’autres logiciels Autodesk notamment pour les références géométriques de base.

Poser

Logiciel conçu pour la création de personnages et d’animaux 3D, Poser permet de travailler rapidement avec un modèle de base à transformer et customiser. La bibliothèque de départ est importante et offre beaucoup de possibilités jusqu’à la composition d’une scène entière. Il est par ailleurs compatible avec d’autres logiciels 3D.

Rhino 3D

LE logiciel professionnel pour l’ingénierie liée à l’architecture, la conception de produit ou le design industriel, graphique et multimédia. À noter que Rhino 3D se base sur le modèle mathématique NURBS pour la géométrie de la modélisation 3D.

ZBrush

Réputé pour simplifier le flux de travail et gagner en rapidité, ZBrush s’utilise sur la base du détail progressif qui nécessite de travailler son modèle de départ couche après couche, comme en sculpture. Autonome (au contraire de Mudbox), ce logiciel ne se maîtrise pas en quelques heures mais surpasse nombre de ses homologues par la quantité d’outils proposés.

L’offre évolue sans cesse et cette sélection ne sera jamais exhaustive mais le meilleur du logiciel 3D s’y trouve. Il ne vous reste qu’à faire votre choix !

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi