AccueilInfographieC'est quoi le scan 3D ?

C’est quoi le scan 3D ?

Introduction

De nombreux artistes débutent leur projets avec une impression 3D. En fait il y a plusieurs façon de commencer un projet en 3D. On peut se lancer à partir de zéro depuis un logiciel 3D ou utiliser la numérisation 3D. Dans cet article nous vous donnerons toutes les informations concernant cette technique. Alors, c’est quoi le Scan 3D et comment pouvons-nous l’utiliser pour l’impression 3D ?

Qu’est-ce que le scan 3D ?

Le scan 3D est un procédé d’analyse d’un objet réel afin d’enregistrer toutes les information nécessaires à sa reconstruction numérique. Cette technique permet à l’objet scanné de devenir un véritable modèle 3D. C’est très utile pour reconstituer un objets afin de faire des tests et d’effectuer de nouvelles ébauches

Le scan 3D est un procédé d’analyse d’un objet réel, dans le but de récupérer toutes les données nécessaire pour le restituer de façon numérique. Cette technique permet à l’objet scanné de devenir un véritable modèle 3D. C’est très utile pour restitué un objet, effectuer des tests et tenter de nouvelles ébauches.

Comme nous l’avons mentionné précédemment, on peut utiliser diverses méthodes pour créer la version numérique d’un objet réel. Nous verrons ici comment fonctionnent les trois principales à savoir : la photogrammétrie, la numérisation laser 3D et la numérisation à la lumière structurée. Bien évidemment le choix du procédé dépend de votre projet et de vos affinités.

Les différentes techniques de Scan 3D

Scan laser 3D

Le scan laser 3D est incontestablement la technique de numérisation 3D la plus utilisée. C’est un procédé qui consiste à capturer la forme d’un objet de façon numérique avec une lumière laser qui va générer une copie numérique de votre objet. Les scanners 3D sont capables de récupérer d’infimes détails et de capturer des formes libres qui seront régénérés sous la forme d’un ensemble de points très précis.

Cette méthode repose sue le balayage laser, elle est parfaite pour mesurer et analyser des formes complexes. On peut récupérer des mesures et de nombreuses données beaucoup plus facilement qu’avec des outils de mesure traditionnels.

Un scanner laser ressemble à une caméra et à la capacité de capturer tout objet qui se trouve dans son champs d’action. Pour ce faire l’appareil projette un point ou une ligne laser sur l’objet afin qu’un capteur mesure l’ensemble de sa surface.

Après le traitement et la conversion des données on obtient notre objet 3D.

Photogrammétrie

La photogrammétrie permet d’effectuer des mesures à partir de photographies. Cette technique s’appuie sur la parallaxe obtenue grâce à plusieurs images d’un objet prise depuis différents angles. On utilise la photogrammétrie pour mémoriser des espaces de mouvement complexes. La méthode émule la stéréoscopie de notre vision binoculaire et permet d’avoir toutes les informations sur des objets physiques. Cette technique permet d’obtenir des informations concernant le volume, la forme ou encore la profondeur de l’objet numériser.

C’est la technique qu’on utilise pour convertir plusieurs images en objet 3D distinct. Le résultat obtenu ne sera pas très précis. Mais un bon logiciel de photogrammétrie permet d’obtenir un résultat correct.

Le scan à la lumière structurée

C’est une technique de balayage de lumière structurée, l’une des caméra est remplacée par une source de lumière qui va projeter plusieurs motifs à la surface de l’objet. La façon dont ces motifs sont réfléchis est mémorisé et permet d’éditer l’objet 3D.

Cette technique de numérisation avec la lumière structurée est couramment utilisée pour la reconnaissance environnementale et faciale.

Comment utiliser le scan 3D ?

La numérisation 3D est un procédé rapide et simple pour créer un objet 3D dans le but de le peaufiner pour l’impression 3D. Cela vous permet d’obtenir une très bonne base pour débuter un projet.

Les acteurs du secteur médical profitent aussi des avantages de cette technologie de numérisation. On peut ainsi fabriquer des prothèses sur mesure pour les patients. Mais aussi analyser certaines parties distinctes du corps et procédé à diverses simulations et créer des prothèses dentaires. Notamment les appareils d’orthodontie, ou encore implants. La numérisation 3D permet de s’affranchir de l’utilisation de moules.

Parmi ces nombreux avantages la numérisation 3D pourra être utilisée pour l’archivage de données. En cas d’incident et dans le cadre de travaux de rénovation et de restauration c’est donc une technique qui a un énorme potentiel.

NEWSLETTER

Recevrez une fois par mois, nos contenus, nos inspirations et nos bonnes idées !

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Les derniers articles