Twitter se met aux stories avec la fonctionnalité Fleets

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Les stories ont été lancées par Snapchat et très vite les autres réseaux sociaux l’ont suivi. Seul Twitter s’apprête tout juste à lancer sa propre version des stories, les « Fleets ».

Les Fleets ressemblent beaucoup aux stories d’Instagram. Vos abonnés pourront les voir en haut de leur fil ou en cliquant sur votre photo de profil. Les Fleets sont avant tout des messages textuels auxquels vous pouvez ajouter des photos et des vidéos. Ils se programment pour disparaître dans les 24 heures. Ils ne peuvent donc pas bénéficier de retweets, de likes et de commentaires publics. Pour répondre à un fleet, la conversation basculera en privé. Bien sûr, si vous avez des messages ouverts, tout le monde pourra interagir avec vos fleets. Toutefois, si vous les protégez, seuls vos abonnés pourront interagir. Les twittosphères italienne et brésilienne sont les premières à avoir testé la fonctionnalité. L’Inde a rapidement suivi.

Les résultats de Fleets depuis son lancement au Brésil et en Italie sont positifs. Les utilisateurs habitués à voir la même interface inchangée ont pu interagir différemment. Surtout, les utilisateurs qui ont l’habitude de ne pas tweeter ont envoyé leurs premiers Fleets ainsi que des Tweets.

« Nous sommes ravis d’amener l’expérience Fleets en Inde et d’en faire l’un des trois premiers pays au monde à découvrir ce nouveau produit. À partir du test en Inde, nous allons apprendre comment l’ajout d’un nouveau mode de conversation change la façon dont les Indiens s’engagent sur Twitter. Il sera également intéressant de voir si cela amplifie encore la diversité de l’utilisation en permettant aux gens de partager ce qu’ils pensent d’une manière qui est légère. »

Depuis son lancement, Twitter n’a pas connu d’énormes changements et l’interface reste la même. Même si c’est un test, c’est un pari risqué pour Jack Dorsey. Il est vrai que certains utilisateurs réclament depuis longtemps la mise en place de messages éphémères. Cependant, on peut craindre que certains, qui apprécient la particularité de Twitter, trouvent que c’était mieux avant. Twitter est le petit dernier à adopter ce format conversationnel. D’autres, tel que Facebook, suivi par LinkedIn et YouTube, s’étaient rapidement adaptés. La plateforme n’a pas encore communiqué sur le fait d’étendre la fonctionnalité à l’ensemble de ses utilisateurs dans le monde.

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi