8chan, liberté d’expression ou extrémisme décomplexé ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

2 fusillades à El Paso et Dayton – bilan : 31 morts

Le tireur revendique son acte sur 8chan

Le samedi 3 août 2019, 2 fusillades ont fait au total 31 morts aux Etats-Unis. La première a eu lieu dans la ville d’El Paso au Texas et a fait 31 victimes. Le tireur est un homme blanc de 21 ans originaire de la ville d’Allen, près de Dallas, et s’appelle Patrick Crusius. Il est proche des mouvements suprémacistes blancs. Son acte est considéré comme un acte de terrorisme intérieur. Le procureur en charge de son procès entend recourir à la peine de mort contre lui. Avant de passer à l’acte, Patrick Crusius avait expliqué ses intentions sur le forum 8chan, tout comme le tueur des deux mosquées de Christchurch ou l’homme qui a tué une femme dans la synagogue de Poway. Au total, 3 personnes ont publié leur manifeste de revendication sur 8chan avant de passer à l’acte cette année.

Connor Betts, un jeune homme troublé

Le même soir, quelques heures plus tard, Connor Betts ouvre le feu dans un bar fréquenté par des étudiants à Dayton. Il abat 9 personnes, en blesse 27 – dont sa sœur – avant d’être abattu par la police. Les autorités se sont refusé à toute spéculation le concernant. On sait simplement qu’il est arrivé sur les lieux avec un arsenal d’armes important et qu’il y avait une autre personne que sa sœur et lui dans le véhicule qui l’y a conduit. Selon les propos rapportés par son entourage, le jeune homme était fragile et avait écrit un liste de personnes à abattre.

8chan accusé d’être un terreau de la haine en ligne

8chan a été dévelopé par Fredrick Brennan en 2013 pour offrir une alternative aux channers quittant 4chan à cause d’une modération devenue plus restrictive suite au Fappening et au Gamergate. Mais l’absence de modération et de contrôle y favorise le développement de l’extrémisme. En 2014, Brennan vend la plateforme au vétéran Jim Watkins qui avait affirmé ne pas avoir de problème avec le fait que des extrémistes s’expriment sur la plateforme. D’ailleurs, sans le soutien financier de Watkins, il est peu probable que la plateforme existerait encore aujourd’hui.

Aujourd’hui, Brennan regrette d’avoir créé le forum et fait un parallèle avec le monstre de Frankenstein.

« J’aurais dû fermer le site quand je le pouvais. »

Cloudflare, la société qui fournissait des services de sécurité pour le site, a annoncé qu’elle ne le ferait plus. D’autres fournisseurs de service ont refusé de continuer à travailler avec le site. Cela a été un coup dur pour le site, même si certains prédisent déjà son retour.

8chan et la liberté du Web

Les différentes fusillades annoncées sur le site 8chan relancent la réflexion sur la liberté du Web. De nombreuses personnalités politiques ont d’ailleurs réagi suite au drame. Le président des Etats-Unis, Donald Trump, a déclaré que « Les dangers d’Internet et des médias sociaux ne peuvent être ignorés. Et ils ne seront pas ignorés. ». L’ancien président des Etats-Unis, Barack Obama, a réagi sur Twitter. « Il faut que les autorités et les plateformes Internet trouvent de meilleures stratégies pour réduire l’influence de ces groupes haineux. »

La fermeture du site a peu de chances d’éradiquer cette nouvelle culture extrémiste, car 8chan est partout.

C’est ce qu’a déclaré le fondateur de Gab.ai, un réseau de médias sociaux d’extrême-droite populaire. Selon lui, quelqu’un sera toujours susceptible de créer un forum ou une plateforme sœur abritant les mêmes idéologies car les forums suprémacistes sont une fenêtre s’ouvrant sur un paysage beaucoup plus vaste de racisme et de radicalisation susceptible d’engendrer du terrorisme.

Jim Watkins dit coopérer avec les forces de l’ordre mais dénonce le fait que le site soit hors-ligne au nom de la liberté d’expression. Pour lui, fermer 8chan ne résoudra pas le problème de la haine en ligne. D’autres sites pourraient naître ou proliférer, et ce dans les recoins les plus sombres du Net.

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi :

felis justo leo ut libero porta. adipiscing venenatis, suscipit