AccueilActualitésPornhub précise sa nouvelle politique de modération

Pornhub précise sa nouvelle politique de modération

Suite à l’article paru dans le New York Times le 4 décembre 2020 et le scandale qui bouleversa Pornhub, le numéro 1 du streaming pornographique souhaite repositionner son image. Dans ce sens, il dévoile un communiquer dans lequel il détaille sa na nouvelle politique de modération des vidéos.

Le scandale Pornhub avait mis en lumière de nombreuse vidéos hébergées par le site de streaming pour adulte. Notamment des scènes de viols. Du contenu avec des mineurs ou encore du revenge porn. Maintenant Pornhub souhaite clarifier son positionnement et présente sa nouvelle politique de modération. La société déclare dans un communiqué : “Nous nous engageons à créer et favoriser un espace réservé aux adultes pour exprimer et explorer en toute sécurité, de manière consentie et livre le sexe et la sexualité, sans craindre d’être exposé à un contenu dangereux, illégal ou haineux et discriminatoire.

653 000 vidéos supprimées en 2020

Sur toute l’année 2020 Pornhub avance avoir supprimer 653 465 vidéos qui ne respectaient pas sa politique de service ainsi que le règlement destiné aux contenus. Le géant du streaming pour adulte précise que parmi ces contenus figuraient des vidéos avec des mineurs, non consenties et du contenu discriminatoire. Le site annonce aussi que les scènes incestueuses réelles ou simulées sont tout simplement bannies. C’est la première action de Pornhub en ce sens et la plateforme entends continuer à faire preuve de davantage de transparence durant années à venir.

Un nouveau système de modération

L’annonce d’un retrait de Visa et de Mastercard durant la polémique en décembre 2020 contraint Pornhub à revoir son modèle. Dorénavant un algorithme analyse les vidéos avant leur publication. Chaque utilisateur(trice) devra valider son identité sur le logiciel d’identification Yoti. Par la suite iel devra confirmer le consentement des personnes visibles sur les contenus en détenir les droits et accepter les conditions d’utilisations. Pour finir le contenu sera analysé par un logiciel charger de définir si la vidéo respecte toutes les conditions. Le cas échéant un modulateur interviendra pour vérifier si publication de la vidéo est possible.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

- Publicité -

Les derniers articles