Les vidéos « retour de courses » et leurs influenceuses proches du quotidien

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Né aux Etats-Unis, le grocery haul arrive en France en 2017 et devient un véritable phénomène rebaptisé « retour de courses ». Le principe ? Lors de vidéos diffusées sur YouTube, des femmes dévoilent leurs achats réalisés au supermarché. Elles livrent également quelques astuces à leurs followers. Nous sommes très loin des influenceuses mode, beauté, sport et voyages. Pourtant, chaque jour, plus de 200 000 nouvelles vidéos « retour de courses » sont postées. Les plus populaires dépassent le million de vues !

Le secret du succès des vlog courses ?

Si vous avez déjà regardé un retour de courses, vous avez pu constater qu’ils mettent en scène des mères de famille. Mais ce ne sont pas elles les stars, ni même leurs enfants ou maris que l’on aperçoit parfois. La star du grocery haul, c’est le ticket de caisse. Elles sont là pour partager de bonnes affaires et montrer les économies réalisées. Chacun des produits achetés sont présentés et commentés. On justifie le choix de tel ou tel article par son prix, l’usage qu’on en fait, la façon de le cuisiner… mais ce n’est pas tout ! On partage surtout de bons plans et des petites astuces. Cela débouche ensuite sur une discussion avec sa communauté d’abonnés qui se fera une joie de répondre en commentaires.

Lorsque la mode arrive en France, la plupart des vidéos sont sous le format « courses du mois ». Mais pour que davantage de personnes puissent s’identifier à leur mode d’achat, la plupart des youtubeuses ont raccourci leurs vidéos en vlog courses de la semaine. A-mi chemin entre la création de contenu et la pratique d’achats du quotidien, les vlogs courses ont la particularité de s’ancrer dans le quotidien réel des youtubeuses et de leur audience. Les produits sont tous sauf extraordinaires : yaourts, conserves, surgelés et autres produits d’entretien.

Des influenceuses qui se veulent ordinaires

Comme les autres influenceuses, elles dévoilent un peu de leur intimité. Toutefois, ici, cela se limite presque toujours aux préférences culinaires des membres de leur famille. Elles conservent malgré tout un rôle central dans l’orientation du processus créatif. Elles pourraient prétendre à des formes de rétributions économiques et sociales, parce que leur posture ressemble à s’y méprendre à une démarche marketing. Généralement en retrait vis-à-vis de ce phénomène, ce sont pourtant les grandes marques et leurs offres qui figurent au cœur des vidéos. Elles préfèrent l’étiquette de « madame tout le monde » qui s’adresse à tous, et c’est ce qui séduit leurs followers. Ces sujets terre à terre touchent un large public qui souhaite peut-être désormais autre chose que rêver devant la vie incroyable des influenceurs célèbres des réseaux.

1 réflexion au sujet de « Les vidéos « retour de courses » et leurs influenceuses proches du quotidien »

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi