Ariane, icone du Club Dorothée, nous a quittés

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Tous ceux qui ont la trentaine et qui ont grandi à l’âge d’or des séries AB, des premiers mangas et des dessins animés de Jean Chalopin connaissent le Club Dorothée et son iconique présentatrice Dorothée. Si elle a marqué toute une génération et une époque, sa complice et co-présentatrice Ariane l’a accompagnée dans cette aventure. Leur collaboration durera jusqu’à la fin du Club Dorothée, le 2 septembre 1987. Son sourire communicatif et les génériques des séries et sitcoms qu’elles avait interprétés avaient eux aussi marqué une génération. Sa famille a déclaré dans un communiqué, le mercredi 4 septembre : « Ariane Carletti a consacré toute sa vie au spectacle et aux autres. Elle était devenue l’un des visages les plus populaires de la télévision française aux côtés de Dorothée. ». Ces phrases ont été reprises en hommage par de nombreux journaux et médias sociaux.

Ariane Carletti est décédée mardi 3 septembre à l’âge de 61 ans.

Voir l'image sur Twitter
Voir l'image sur Twitter

« Nous sommes tous effondrés », a réagi auprès de l’Agence France-Presse le producteur Jean-Luc Azoulay. Il travaillait avec elle depuis des décennies. « C’était quelqu’un de formidable, toujours enjouée. Elle luttait contre la maladie depuis plusieurs années et on pensait qu’elle allait pouvoir échapper à tout ça, mais, hélas, elle est partie… »

Ariane Carletti commence sa carrière à la télévision après avoir été remarquée par Jacqueline Joubert. Elle doit remplacer Dorothée une après-midi, lors de l’émission Récréa 2. Sa présence lui permet d’intégrer l’équipe et de devenir animatrice récurrente de l’émission. Parallèlement, elle se lance dans la chanson pour enfant. Et lorsque Dorothée quitte France 2 pour lancer le Club Dorothée en 1987, elle la suit et devient co-animatrice d’une des émissions jeunesse les plus emblématiques du paysage audiovisuel français. On se souvient notamment des génériques de séries cultes qu’elle a signés, tels que Dragon Ball, Dragon Ball Z, ou encore Yakari. Des génériques qui ont marqué toute une génération de trentenaires. Elle participait aussi à l’écriture de sketchs des Musclés, fidèle groupe musical qui accompagnait l’équipe du Club Dorothée. Les cinq compères figuraient aussi aux génériques des séries d’AB Productions.

Lorsque le Club Do s’arrête, elle continue de travailler à la télévision en tant qu’actrice. Elle collabore aussi avec la maison de production de Jean-Luc Azoulay, notamment pour la série Les mystères de l’amour.

Sa famille ainsi que ses proches viendront lui dire au revoir lors d’une cérémonie en toute intimité le samedi 7 septembre au cimetière du Père Lachaise.

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi :

in risus velit, ipsum ut Praesent Donec consectetur mattis accumsan ante.